Cette équipe possède un capitaine exceptionnel.

Voici son histoire.

Elle est assise autour d’un feu de camp, avec un genou blessé. Ses projets de voyage s’arrêtent là, elle ne peut plus marcher mais elle est  en paix avec son avenir.

Un jeune berbère se nommant  Abde Lhadi s’assoit à côté d’elle. Ils échangent  un sourire et observent le feu en silence. Une douce mélodie, ou plutôt une belle prière se fait en tendre à ses oreilles. Elle  tourne la tête et elle comprend que celle-ci lui est adressée. Une paix et douceur se dégage de sa bouche, des larmes de grâce lui coulent sur les joues.

Elle le revoit plus tard chez une famille qui l’aide à guérir du genou. Elle comprend qu’il fait parti intégrante de cette magnifique tribu.

Un soir, Laëtitia part marcher avec sa béquille, qui n’est autre qu’un bâton de balai et aperçoit au loin des tas de poussières qui vont de gauche à droite. C’est le club de football du village qui s’entraine. Elle s’approche pour les observer. Ils ont des tenus de footballeur personnel. Les chaussures sont des sandales en plastique, petites baskets en toile et peut être un ou deux avec des baskets. Ils n’ont pas de dossards pour reconnaître leurs équipes, mais ils ne se trompent pas. Elle sent une énergie débordante et une joie de jouer.

Elle aperçoit Abde Lhadi qui encourage son équipe tel un champion. Il lui montre plus tard tout fièrement que c’est lui le capitaine. Elle est trop fière car c’est une personne honnête, serviable et droite.

Depuis cette révélation, c’est l’équipe favorite de Laëtitia de l’association « Source des Univers ». Elle les suit dans leur évolution et elle est trop heureuse quand il remporte une coupe.

Elle les aide par des dons financiers et matériels.